Vous allez croire que je le fais exprès. A croire que mes connaissances en sciences naturelles sont quasi nullissimes ou que je me plaît à choisir des livres parlant d'animaux. Et bien même pas. Mais le mot de la semaine sera encore un fois lié aux bêtes.

J'avoue avoir commencé une lecture pendant les vacances que j'ai vite abandonnée. Pourtant le livre était court mais vraiment il n'était pas fait pour moi, du moins en ce moment. Je n'ai pas accroché, les personnages m'ont laissé indifférente, l'histoire ne m'a pas convaincue.
Quoiqu'il en soit, ce petit roman inachevé à au moins été l'occasion de découvrir un joli mot.

LaPrincesseLigovskoi


" Il fut un temps où, tandis que de lourdes guimbardes, tirées par une paire de haridelles cagneuses se pressaient devant la porte étroite du théâtre, et que de jeunes nymphes, enveloppées des grossiers châles réglementaires, bondissaient sur les marchepieds grinçants, une foule de galants aux belles moustaches, armés de brillants faces-à-main et de regards encore plus brillants, se pressait sur ton perron, ô Phénix !"

Michel Lermontov, La Princess Ligovskoï.

Image3

Même si l'on comprend vite le sens du mot dans son contexte, je n'avais en tout cas pas fait le rapprochement avec le mot Haras dont il sans doute issu.

Le mot Haridelle désigne un mauvais cheval, maigre et efflanqué.

Mon cher ami le dictionnaire_culturel_langue m'en apprend un peu plus sur ce mot.

Haridelle est attesté pour la première fois chez Villon dans un emploi figuré au sens de "grande femme sèche et maigre" selon l'assimilation habituelle cheval/ femme ( ah bon? ou plutôt Ah oui  ! = Jument ) . Il est utilisé au sens propre au milieu du  XVIème siècle pour désigner un "mauvais cheval efflanqué" .

L'origine du mot est discutée :

Il pourrait venir du radical germanique "Hârr"   " gris" qui exprime la notion de cheval dans de nombreux mots dialectaux et que l'on retrouve dans "Haras"

Mais il serait selon d'autres dérivé de "aride" : désséché, d'où "décharné", "stérile".

La forme primitive de "haridelle"  serait "aridelle" au sens de "squelette"  qui serait croisé avec "harin" "vieux cheval". le vieux cheval squelettique étant un animal que l'on "harrasse" de cris pour le faire avancer.

picasso_pablo_don_quichotte8888

 

A la semaine prochaine !