Le mot de la semaine est un mot que j'ai croisé au cours de ma dernière lecture.

Il n'a rien de particulier : il n'est pas drôle ; son étymologie n'a rien d'étonnant, il n'est sans doute pas rare puisque je l'ai trouvé sans aucun problème dans le premier dictionnaire venu.... Il a que simplement je ne le connaissais pas et c'est pour cela que je le mets à l'honneur aujourd'hui.

9782253126423FS


" - Mme Sophocleous nous offrira un divertissement après le dîner, annonça Mrs Greenlaw qui s'ébattait comme une foulque sur le sable, et je puis vous assurer que ce sera quelque chose de tout à fait spécial !"

Linda Newberry, De Pierre et de cendre.

Qu'était-ce donc que cette bête étrange?

foulque


En somme, la
foulque est tout ce qu'il y a plus de banal, mais je ne la connaissais pas sous ce nom.

FOULQUE. n.f.

Genre d'oiseau échassier, de la famille des rallidés dont le nom scientifique est fulica. ( oiseau de mer)

Les foulques sont des poules d'eau à bec haut, avec une callosité frontale, à doigts longs, garnis d'extension membraneuses en palettes. On en connaît 13 espèces, dont deux habitent l'Europe ; les autres sont répandues surtout en Amérique. Toutes vivent dans les étangs couverts de roseaux, et ont des mœurs nocturnes. Ce sont des oiseaux migrateurs et passagers.

La foulque noire ou foulque macroule  ( du latin fulica atra: oiseau de mer en habit de deuil )  est répandue dans toute l'Europe, le nord de l'Afrique et l'Asie.

foulque

Je serais curieuse de savoir si vous connaissiez ce terme !

A mercredi prochain pour un nouveau :

Image4