Notes de Chevet

15 janvier 2011

Le cimetière des fous de Dan Franck

Voici la dernière session des

 

Image4


 

Et je termine en beauté avec Le Cimetière des Fous de Dan Franck.

L'histoire :
Thomas est un homme meurtri. Sa femme s'est suicidée dans la "Maison rouge", l'hôpital psychiatrique où elle était internée. Depuis, Thomas vit dans un hangar désaffecté où il s'est retranché, loin du monde et de lui-même, peut-être. Jusqu'au jour où il va rencontrer une apparition : Louise, une femme blessée elle aussi, qu'il va accueillir. Alors quand les deux personnages s'aperçoivent que leur refuge est surveillé par deux hommes dans une étrange voiture, la paranoïa s'installe ...

 

693014_5089350

 

Mes notes de chevet :

Quelle étrange lecture ! De celles que l'on oublie pas. Thomas se raconte au fur et à mesure d'une longue déposition dont seule la fin révélera le secret. Ce qui est troublant dans ce roman c'est que le lecteur est gagné peu à peu par la même paranoïa que les deux héros. On ne sait plus si l'on évolue entre mensonge et vérité, entre raison et folie...  Nous sommes gagné par cet univers kafkaïen où les ressorts de la psychologie dominent sur le monde réel. Pourtant, le récit ne nous conduit jamais vers aucune sorte de morbidité.

Merci à celle qui a choisi ce livre car je n'y aurais pas été porté naturellement. C'est tout l'intérêt de notre chaîne de découvertes  !

Allons voir ce qu'on lu cette fois-ci Eloah, Sara, Dan, Rafafa et Henriette !



Posté par Gio1102 à 06:55 - Commentaires [7] - Permalien [#]


02 octobre 2010

Ma famille et autres animaux de Gerald Durrel

Et nous voici parties pour la 4ème session des "Livres ont des Elles"!

Cette fois-ci j'ai eu l'occasion de découvrir Ma Famille et autres animaux de Gérald Durrel.

9782351780084FS

L'histoire :
La famille du jeune Gérald  décide de s'expatrier sur l'île de Corfou, lasse du climat frileux de la Grande-Bretagne sous l'impulsion de Larry le plus âgé de la fratrie. Vont suivre aussi : Leslie, dix-neuf ans, Margo dix-huit ans et la Mère ( avec une majuscule !) de toute la tribu.
Pour Gérald, dix ans, c'est une aventure qui commence ! Souvent livré à lui même, il découvre une nature prolifique, observe les tortues, araignées, scorpions qui peuplent l'île, recueille une véritable ménagerie... C'est aussi la naissance d'une vocation puisque ce livre est une autobiographie et que Gérald Durrel est devenu un célèbre naturaliste et écrivain britannique.

 

Mes notes de chevet :
Il va sans dire que la plume de Gérald Durrel est agréable à lire et que son trait est précis et drôle : la peinture qu'il présente de sa famille a bien des ressemblances parfois avec le côté caricatural de La Gloire de mon père. Ses frères et soeurs, ainsi que sa Mère forment une famille fantasque qui m'a rappelé parfois celle de Treize à la douzaine. Le ton est enlevé. Durrel place sous son microscope d'adulte cette famille originale et en décrit les membres comme de curieux insectes... Le jeune Gérald n'est pas en reste et a de qui tenir !

 

Mais le récit laisse la part belle surtout aux animaux : pigeons, araignées-crabes, chèvres, mygales, scarabées peuplent l'île de Corfou et les pages du livre... Malheureusement, ces bêtes-là prennent vite le pas sur le récit des aventures de la famille Durrel et cette partie m'a beaucoup moins intéressée et amusée...

 

J'ai donc rapidement commencé à utiliser un des droits imprescriptibles du lecteur : sauter des pages !!  et puis à force de chercher les passages qui étaient sensibles de me plaire le plus, j'ai fini par abandonner ma lecture. Ce livre n'était pas pour moi sans doute ... ( et voilà où l'on apprend que la blogueuse de ce site n'aime pas les balades en forêt et se sent largement citadine !)

 

Pour autant, j'en recommande la lecture car l'écriture est fluide et nombre de passages sont amusants.

 

Eloah, Dan ( qui a aussi pensé à La Gloire de mon père en le lisant) et Rafafa l'ont déjà lu ! Qu'ont-elles lu ce mois-ci? Et quelles découvertes ont fait Sara et Henriette?

49233429

Posté par Gio1102 à 06:21 - - Commentaires [11] - Permalien [#]

17 juillet 2010

Peut-être une histoire d'amour de Martin Page.

Voici ma troisième publication pour la chaîne de livres "Les Livres ont des Elles". Après avoir découvert Le Roman de Monsieur Molière de  Mikhaïl Boulgakov et Les Courriers de la Mort de  Pierre Magnan voici une nouvelle découverte :

Peut-être une histoire d'amour de Martin Page.

Peut__tre_une_histoire_d_amour

J'ai de la chance, encore un auteur que je ne connaissais pas ! Car tel est bien le but de cette chaîne : on ne sait pas à l'avance le livre que l'on va recevoir !

En quelques mots :

Virgile est un jeune homme blasé, un peu misanthrope, qui travaille dans une société de publicité dans laquelle il est chargé de monter des campagnes. Un coup de téléphone va bouleverser sa vie : sur son répondeur, Clara a laissé un message.

" C'est Clara. Je suis désolée mais je préfère qu'on arrête là. Je te quitte Virgile."

Bien évidemment une rupture est toujours difficile à vivre et favorise souvent l'introspection. Oui. Mais Virgile n'a vraiment aucune idée de qui peut bien être cette Clara. Il n'en a aucun souvenir. A moins que ce soit la jeune fille qu'il ait croisé une fois dans une soirée organisée chez une amie?

Suit une enquête qui mènera Virgile au bout de lui-même.

Mes notes de chevet :

J'ai tout d'abord été étonnée par l'âge de l'auteur. Martin Page est né la même année que moi ! ( et oui attention spoiler dans ce billet : l'âge de la blogueuse !)  Bon, c'est dire si ce romancier est jeune, hein ! (non, non, je ne vous dirais pas ... allez chercher vous même !)

En ce qui concerne le roman maintenant j'ai été nettement déçue. Comme souvent dans les récits d'introspection, il ne se passe pas grand-chose. Mais ce n'est pas ce point qui m'a dérangé ( au contraire, je suis plutôt du genre à apprécier les romans "lents")  c'est la personnalité du héros. Anti-héros d'ailleurs par excellence mais qui m'a agacé au plus haut point.Voilà un homme mou, qui se laisse submerger par ses petites contrariétés personnelles et extrêmement nombriliste ! Son travail ne lui plaît pas, il n'a pas d'ambition, ses amis n'en sont pas vraiment ( pour lui en tout cas ...). 

Que de divagations sans action, que de questions sans réponse... !!!  Voyager au cœur des pensées de Virgile a été un peu laborieux pour moi, voire ennuyeux. Certes, parfois le récit prête à sourire : Virgile est naïf et décalé... mais je n'ai réussi qu'à être condescendante avec ce personnage qui représente pour moi un peu tous les défauts de ma génération ( parlons-en ! ) : une génération à qui on a donné presque tout et qui ne se suffit de rien... j'aurais souhaité que les réflexions soit vraiment plus profondes car l'idée de base était plaisante...

Bref : un petit roman qui se laisse lire mais qui ne bouleverse pas autant qu'il pourrait le promettre.

Vous pouvez aussi aller consulter les avis de Eloah et de  Rafafa qui ont déjà lu ce roman.

Et les autres billets de cette chaîne bi-mensuelle  :

Eloah, Rafafa, Sara et Dan.

49233429

Posté par Gio1102 à 06:30 - - Commentaires [12] - Permalien [#]

04 juillet 2010

Books and the city .... première !

P1060011

Première ... non pas vraiment, car les connaisseurs et les amateurs savent bien que 2010 était l'année de la troisième édition de Books and the city mais première découverte de ce jeu gigantesque et littéraire à travers Paris pour moi !!

Levée aux aurores ( et oui, c'est les vacances et pourtant j'étais prête bien plus tôt à partir qu'un jour de semaine... Sac à dos prêt à toute éventualité ... lunettes et crème solaire ( bien vite oubliées !!  ) parapluie, plan de métro, appareil photo, plans de Paris et des cimetières imprimés okazou... portable évidemment avec un ami mari au bout du fil chargé de googliser toute la journée les questions retorses de nos glamourous ... et puis en sus .. deux grands sacs poubelle de 50 litres selon la demande des organisatrices ( le mystère allait bien vite être levé..)

Sauf que puisque la pluie s'invite traditionnellement à chaque édition de Books and the city, au bout des 15 mètres qui me séparaient de ma voiture j'étais déjà trempée comme une soupe.... J'ai conduit en n'y voyant rien à deux mètres devant moi, essuie-glace à fond les manettes en me disant secrètement que quand même j'étais un peu siphonnée du cerveau de risquer ainsi ma vie sur les routes pour une chasse au trésor !! ( Ben voui quand même , des éclairs terrifiants, des gouttes grosses comme mon poing, le tonnerre qui s'invitait à la partie ... ) Je n'étais pas très fière dans mon véhicule qui mon conduisait à Paris, au lieu de rendez-vous fixé : Les Halles...

 

C'est avec soulagement que j'ai retrouvé les participants de ce beau délire, facilement reconnaissables : tous avaient sac au dos et chaussures de marche aux pieds, sourire aux lèvres et étaient déjà passablement trempés.

 

Nous nous sommes tous réfugiés à l'intérieur du forum pour faire la fameuse photo traditionnelle que voici :

324166680

J'ai bien vite retrouvé les membres de mon équipe ... que je ne connaissais jusqu'à présent que virtuellement... Nous avions eu l'occasion de travailler efficacement en choisissant notre sexy man du jour représentant notre équipe : Neil Patrick Harris ...

Vous n'avez qu'à voir !!!

Books__the_City_3

Avec une telle mascotte il était évident que la réussite était à portée de nos mains et que nous allions vaincre toutes les épreuves les doigts dans le nez... heum....

Voici les enveloppes enfin distribuées, une énigme nous donne une indication pour retrouver notre premier lieu de rendez-vous : laissez un message au ...suivant un numéro de téléphone... Naïfs et débutants dans l'aventure, nous envoyons gentiment un texto et attendons patiemment qu'on nous rappelle .. Pfuuuuu ! facile !!

Nous profitons un peu de ce temps pour plancher sur les quelques 40 questions sur le cinéma, les séries et  le théâtre méchamment concoctées par les Glamourous organisatrices ... ainsi que les énigmes sur les répliques de film dont nous avions à retrouver l'origine.

Sauf que personne ne nous a jamais rappelé.. C'est alors qu'une petite étincelle nous fait comprendre qu'il fallait, peut-être,  APPELER le numéro en question... Ben Voui...

En deux secondes l'énigme est résolue : nous avons entendu la musique de Moulin-Rouge, nous ramassons toutes nos affaires et filons dans le métro jusqu'au fameux cabaret... Là d'autres énigmes nous attendent concernant le quartier ... Les membres de l'équipe étant particulièrement érudits nous trouvons quelques réponses tandis que le mystère du commissaire qui-n'est-pas-une-chèvre continuera de nous hanter toute la journée ...

Le deuxième lieu de rendez-vous est assez vite trouvé aussi : Nous re-traversons Paris tous azimuts pour retrouver les Studio d'Harcourt non loin des Champs-Elysées...  Chouette ! Les Glamourous sont bien là à nous attendre, nous prenons un portrait digne de figurer dans les magazines de mode et filons résoudre les autres énigmes..

Il n'est que midi... Nous avons trouvé déjà deux lieux sur les quatre rendez-vous mystères de la journée. Nous sommes dans les temps et confiants... la victoire est à nous !!

Un petit tour chez Guignol, un passage dans un grand magasin de culture sur les Champs, une œillade à une vendeuse qui a bien voulu faire quelques recherches pour nous sur internet .. un sandwiche vite avalé en marchant et c'est reparti..

Sauf que la 3ème énigme a été plus retorse que les autres :

Sir Alfred, ayant ses têtes, envoya l'une d'entre elles y finir ses jours...  Aucun doute : voici l'épreuve tant attendue et traditionnelle du cimetière. Après bien des recherches difficiles et des creusements de ciboulot nous finissons par découvrir que Philippe Noiret, qui a tourné dans l'Etau, est enterré au cimetière Montparnasse...

C'est reparti pour un tour !

En passant aux alentours du cimetière nous apercevons même deux autres participantes de Books and the city ! Forcément nous sommes au bon endroit...

Sauf que point de tombe de Philippe Noiret et point de Glamourous organisatrices à nous attendre.. Nous passons le coup de fil de la dernière chance et la glamourous qui nous répond est bien surprise de nous savoir là... En deux mots : nous sommes  complètement plantés... perdus... Nous ouvrons l'enveloppe de secours : nous devrions être à la cinémathèque !!

Ne nous laissant pas déborder par la panique nous décidons de profiter de notre présence dans le cimetière pour tourner notre film... Ah oui ! Petit plaisir de la journée finement concocté : nous devons créer un film d'horreur ... titre, scénario, affiche et scène culte !

La tombe de Jacques Demy nous inspire : rien de tel qu'un petit hommage en passant à nos organisatrices : nous jouons une scène des demoiselles de Rochefort Zombies littéralement anéanties par les Parapluies de Cherbourg....

Il nous faut cependant repartir, sous les menaces d'un vieux monsieur n'ayant point trop apprécié notre délire créatif et artistique.

Un arrêt dans un cyber-café nous permet de faire une petite pause pour résoudre encore quelques questions et reposer nos pieds qui commencent à gémir.

Nous nous retrouvons enfin à la cinémathèque pour y découvrir les nouvelles énigmes et le nouveau point de rendez-vous qui n'est autre ... AAAAAAAAAARRRRRRRRRGGGGGGGGG !

.....................................que le cimetière de Montparnasse !

Enfer et Damnation ... Le temps commence à compter et la victoire nous paraît un peu moins certaine..

Nous sommes tout de même bien arrivés à l'heure du rendez-vous final et nous avons attendu les résultats avec impatience... Et non, nous n'avons pas gagné ( Bravo encore à l'équipe Patrick Bauchau qui s'est bien défendue ) mais nous avons passé une sacrée journée inoubliable !

Sans compter que nous avons fini tout ce périple au restaurant et que nous avons été récompensés de nos efforts par de nombreux cadeaux : des livres , un joli SLAT, des photos, un marque page !

P1060010

Remerciements spéciaux :

A Monsieur Gio que j'ai gentiment appelé harcelé toutes les deux minutes au téléphone pour lui poser des questions abracadabrantesques...

A mon équipe qui a passé cette journée toujours dans la bonne humeur et sans jamais se décourager !

Et aux Glamourous organisatrices Amanda , Chiffonnette, EmeraudeFashion et Stéphanie qui ont été très inspirées et retorses !!
J'ai sans doute du mal à imaginer à quel point tout cela a dû leur demander comme travail et comme investissement, mais franchement, ça valait le coup ! Merci encore !

Posté par Gio1102 à 16:46 - Commentaires [23] - Permalien [#]

11 juin 2010

SWAP HAPPY FACE

C'est aujourd'hui le grand déballage du swap HAPPY FACE organisé par Stéphie et Stéphanie.

54104994

Voici un bon moyen de mettre un peu de soleil dans ces journées bien pluvieuses...

J'ai donc eu la chance d'être gâtée par Edelwe....

Voici l'ouverture du colis.... prometteur hein ?!
IMG_4837


Une jolie " carte du tendre" accompagnait le paquet pour me donner les indications d'ouverture :
IMG_4840

Et voici ce que contenait donc mon colis :

IMG_4849IMG_4845

IMG_4846IMG_4847IMG_4848


Pour le plaisir des papilles :
- du caviar d'aubergines
- des gâteaux apéritifs
- du chocolat très noir

Pour le plaisir des yeux:
- des cadres photos colorés

Pour le plaisir de lire :
- Woody Allen , L'erreur est humaine
- François Cheng, L'Eternité n'est pas de trop ( le "Tristan et Iseut" chinois !)
- Terry Pratchet/Neil Gaiman, De bons présages
- et des contes zen

Ajoutez à cela une gentille carte et un joli marque page et je suis comblée. merci encore à Edelwe ! Quant à moi j'ai eu l'honneur de sxapper une des organisatrices : Stéphanie.

Posté par Gio1102 à 08:32 - - Commentaires [18] - Permalien [#]